Je ne me sens pas bien du tout.

Je me suis prise une cuite monumentale ces derniers jours.

 

J’ai fait un coma hydraulique.

On a dû me déshydrater à coup de sèche-cheveux dans la bouche.

 

Un tournée minérale, c’est pas donné.

Un verre de Spa Reine on the rocks est plus cher qu’une Jupiler… J’en ai offert un tas, je suis ruinée.

Mais bon, il paraît que c’est pour la bonne cause.

 

Je ne suis pas bien je vous dis… J’ai mal à la tête.

Je suis sûre que c’est à cause des bulles…

Quelle garce cette Marie-Henriette.

On ne sent rien le soir-même et c’est le lendemain qu’on trinque.

 

On a remis ça hier…

Au début j’ai fait attention, je surveillais ma consommation.

On a décanté une bouteille de Chaufontaine dans la Brita, un grand cru.

Je peux vous dire qu’on l’a dégustée à petites gorgées.

C’est après que ça a dégénéré.

 

J’ai passé une nuit horrible.

Je me suis levée 5 fois pour faire pipi et j’ai transpiré comme une malade.

 

Quand je vois les cadavres dans la cuisine, je comprends mieux. On n’y est pas allé de main morte :

 

Le sac poubelle bleu est rempli de demi de Vittel, le cubi d’Evian est siphonné, il y a des traces de rouge à lèvres autour du robinet.

Même le bidon de Cristaline y est passé.

 

illu_mineraleJe me souviens vaguement que quelqu’un m’a parlé des toilettes.

Mais je ne préfère pas m’en souvenir.

Qu’est-ce qu’on ne peut pas faire, en soirée, quand il n’y a plus rien à boire !

Mon Dieu, j’ai honte.

 

Je dois vous avouer un truc…

Je dors avec une bouteille d’eau à côté de moi.

J’en bois même parfois, la nuit, quand je ne trouve pas le sommeil.

Je crois que je suis accro…

 

Peut-être que je suis allée trop loin.

Pourtant, je sais, « l’excès nuit en tout », je ne cesse de me le répéter.

 

Mais je vais me reprendre.

Lâcher prise, petit à petit.

 

Oui, je peux le faire.

A commencer par diluer mon eau avec un peu de vin, juste pour voir si j’y arrive…

Commentaires

commentaires